definition_data_science

L’intelligence artificielle a pour but d’imiter la logique du cerveau humain ou son fonctionnement lorsqu’il faut prendre des décisions sérieuses en peu de temps. De son vrai nom Artificial Intelligence (AI) en anglais, l’intelligence artificielle (IA) aide les machines à imiter l’intelligence de l’homme en temps réel, à travers de multiples procédés. De nos jours, l’IA est intégrée dans un grand nombre de machines et a donné naissance à de nombreuses disciplines comme la data science.

La science des données : définition

Autrement appelée data science, la science des données un procédé qui consiste à extraire d’un bloc de données toutes les connaissances qui facilitent la prise de décision. La science des données utilise des théories et techniques venant de différents domaines comme l’optimisation, l’analyse, les mathématiques et les statistiques d’abord, puis la technologie de l’information, la théorie de l’information (plus particulièrement les modèles probabilistes), l’apprentissage statistique, le traitement du signal, l’ingénierie des données, la programmation informatique, l’apprentissage et reconnaissance des formes, l’analytique prophétique, le calcul à haute performance, la visualisation, la compression des données, le stockage des données et la modélisation d’incertitude.

Toutes les techniques utilisées pour le traitement des données sont incontournables dans la data science, même si cette filière ne se limite pas uniquement à la gestion des data. En tant que discipline, la science des données se base sur des notions statistiques, informatiques, mathématiques et de visualisation de données, car c’est une science qui traite avant tout des données numériques. L’évolution de la science des données est manifeste : les milieux universitaires, tout comme le secteur privé et le secteur public, revoient à la hausse leurs budgets de recherche.